Devenir pilote

Devenir pilote: école de vol

Le vol libre est la forme la plus naturelle et intuitive de vol qui existe. Néanmoins, une bonne école, un minimum de formation et de pratique sont nécessaires avant de prendre le contrôle de votre propre aile et de voler seul.

Chez Altitude, non seulement nous rencontrons, mais nous dépassons tous les critères minimums de l’ACVL pour nos étudiants. Nous sommes fiers de former les pilotes les plus compétents et confiants de la province. Venez voler avec nous et vous verrez pourquoi rien ne se compare à Altitude!

Les étapes

Vous êtes prêt à prendre le ciel? Vous êtes prêt à monter en flèche pendant des heures et couvrir des centaines de kilomètres? Bon! Maintenant, prenez une grande respiration et ralentissez! Nous vous rendrons là, mais nous devons commencer par le début. De la formation de base à la certification à la spécialisation … Étape par étape … plus haut, plus loin, plus sûr … C’est la devise!

Qu’est-ce que le parapente?

Ce qui compose un parapente et, ce qu’est un parapente sont deux choses différentes. Pour commencer un parapente est un aéronef de vol libre plus lourd que l’air. Il peut être décollé à pied d’une montagne ou en remorquage. Il utilise les courants ascendants d’air causés par l’activité thermique ou par le mouvement dynamique d’une masse d’air sur un objet statique (soaring) pour rester dans le ciel. Il est composé de deux parties principales: l’aile et la sellette. L’aile est faite d’un tissu spécial qui est très léger, solide et non poreux. Ce tissus est utilisé pour créer un extrados et un intrados. L’avant de l’aile (ou bord d’attaque) est ouvert à l’air entrant et l’arrière (ou de bord de fuite) est fermé. Comme l’aile se remplit d’air, elle devient sous pression et prend sa forme de croissant facilement reconnaissable. La pression interne donne à l’aile sa forme, qui est définie par ses nervures internes. Sur l’intrados, sont fixées les suspentes qui peuvent être aussi longues que 7 mètres. Toutes les suspentes sont rassemblées dans les élévateurs de gauche et de droite, qui se fixent sur des mousquetons sur la sellette. Reliées au bord de fuite sont les lignes de freins, que le pilote utilise pour déformer l’aile et contrôler son vol. Le pilote utilise également le transfert de son poids dans la sellette pour guider l’aéronef. Un parachute de secours se trouve dans le harnais. Ce sont les choses qui forment un parapente. Mais qu’est-ce que c’est exactement? Eh bien, c’est au-delà de la portée de cette page web. Un parapente, à notre avis, est l’une des plus grandes inventions de l’histoire. C’est une forme d’’expression personnelle, une connexion psychique avec les cieux, un tapis magique et une façon de voir le monde d’une toute nouvelle façon. C’est la liberté pure.

Informations générales

Les parapentes certifiés sont disponibles en deux grandes catégories: ailes solo et ailes tandem. Les ailes solo et tandem sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles différentes. Ils doivent s’adapter au pilote à la fois en poids et selon le niveau d’expérience de celui-ci. Les ailes ont un poids minimal et maximal de vol et la bonne taille est très importante pour les caractéristiques de vol de l’aile. Les ailes sont également classées selon leur comportement en vol. Des ailes « A » qui sont conçues pour apprendre aux ailes « D », faites pour le cross country et la compétition. Une procédure d’essai normalisé est effectuée sur chaque aile qu’un fabricant souhaite certifier. Comment l’aile réagit à ces tests détermine sa catégorie et son classement. Le bon choix de l’aile, selon l’expérience du pilote et les conditions de vol, est critique. Pour une discussion plus approfondie sur la certification et pour voir les rapports de tests complets, visitez http://www.para-test.com

Comment nous volons

Comme n’importe quel vol avec n’importe quel aéronef, un vol libre est divisé en quatre parties principales; pré-vol, décollage, vol, atterrissage. Pour un vol en parapente, le pré-vol consiste à observer les conditions météo, à planifier un itinéraire de vol et à choisir et à inspecter tous les matériaux qui seront utilisés. Le décollage en parapente peut être fait à partir d’une montagne ou d’un treuil de remorquage. Dans chaque cas, le pilote commence par gonfler l’aile et la contrôler. Le pilote prendra ensuite son élan vers l’avant, soit en courant dans la pente de la montagne ou en ayant une tension ajoutée à la ligne de remorquage. Le pilote est maintenant en vol libre. Cette phase consiste généralement à utiliser les courants d’air ascendants dynamiques ou thermiques pour maintenir le vol et prendre de l’altitude. Pour attérir un parapente, le pilote choisira l’emplacement en fonction des conditions observées, effectuera une approche pour perdre de l’altitude, puis ramènera le parapente au sol et déposera l’aile au sol. Pour en apprendre plus, cliquez ici.

Limites et restrictions

Pour devenir pilote solo, chaque élève doit répondre à certaines conditions. Tout d’abord, si vous avez une condition médicale existante qui limite votre capacité à conduire une voiture, il y a, malheureusement, de fortes chances que vous ne pourrez pas voler un planeur. Tous les pilotes doivent avoir minimum 18 ans ou 16 ans avec le consentement de leurs parents et il n’y a pas d’âge maximum. Mais de façon générale, si vous pouvez courir 10 pas et faire un roulis avant sur ​​le terrain, vous avez de bonnes chances de pouvoir voler! Pour les pilotes solo, les limites de poids sont un peu plus grandes que pour les vols en tandem. Les fabricants font des ailes et des parachutes de secours s’adaptant à presque tous les poids et types de corps. Le vol libre a une tolérance zéro pour toute forme d’alcool ou de drogues. Faites-nous savoir si vous prenez des médicaments sur ordonnance, car certains peuvent être dangereux pendant un vol. Si vous utilisez des verres correcteurs, ils doivent être portés en vol. Bien que la nausée est rare pour les pilotes (c’est plus courant pour un passager en tandem), laissez-nous savoir si vous pensez avoir des nausées et nous volerons en conséquence!

L’équipement

Un parapentiste doit ne faire qu’un avec tous les aspects de son aile. C’est à dire une sellette et une aile de la bonne taille et de la bonne classe de certification. Un parapente neuf coûte autour 5 000-6 000 $ CAD pour l’aile, la sellette, le casque et le parachute d’urgence. Un équipement usagé peut coûter autour de 1 500-3 000 $ CAD. Bien que ridiculement bon marché pour les normes de l’aviation, il est encore un investissement important. Donc, un choix judicieux de votre équipement sera rentable à long terme. Au début, nous commençons généralement par une aile de classe « A » ou une aile « B » d’entrée de gamme. Cela signifie que la conception de l’aile a été fondée sur la sécurité passive plutôt que sur la performance. Cependant, il est important de noter que les ailes modernes A et B ont de bien meilleures performances et caractéristiques de vol que les ailes de compétition d’il y a seulement quelques années. Aujourd’hui, la plupart des pilotes ne dépasseront pas les performances des ailes de classe B, en particulier avec les nouvelles ailes « super B ». À moins que vous prévoyez prendre au sérieux la compétition, il est rarement nécessaire de passer aux ailes de classe C et D, où la performance est priorisée sur la sécurité passive. Ce qui signifie que votre première aile pourrait être votre seule aile pour longtemps. Achetez la bonne et vous grandirez avec elle! Peu importe la classe, une aile a une durée de vie. Elle doit être vérifiée régulièrement et il y a une certaine rigueur à suivre pour assurer sa longévité. Si vous êtes un pilote de loisir (25-50 heures par an) votre aile devrait facilement vous durer plus de 5 ans. Elle durera plus longtemps si vous volez moins et moins si vous volez plus. Votre sellette devrait vous durer presque indéfiniment si vous en prenez soin, c’est la même chose pour votre casque. Un parachute de secours a une durée de vie de dix ans et doit être replié régulièrement. Votre instructeur chez Altitude prendra le temps nécessaire pour choisir avec vous le bon équipement selon vos besoins. Nous prendrons également le temps d’inspecter et de vérifier n’importe quel équipement d’occasion que vous voudriez peut-être acheter et nous serons heureux de vous aider à chercher des équipements usagés dans votre gamme de prix. Mais si vous choisissez de commander un kit complet avec nous, vous bénéficierez des meilleurs prix de détail disponibles et un rabais de 50% sur votre formation initiale en vol!

Formation au sol

Marcher avant de courir. Courir avant de vous envoler! C’est la raison d’être de la formation au sol. Maîtriser l’art (art oui!) de « kiter » un parapente est le secret pour des beaux décollages et un contrôle parfait de l’aile en vol. Un planeur est beaucoup plus facile à contrôler en vol qu’au sol. Apprendre à écouter l’aile et à la contrôler avec les deux pieds sur le terrain doit être appris avant que tout vol en solo soit envisagé. Pendant la formation au sol, vous apprendrez à gonfler l’aile dos-voile et face-voile dépendant des conditions. C’est à dire que vous allez apprendre à contrôler l’aile en lui faisant face et en faisant face à la direction du vol. Avec un peu de pratique, vous pourrez même décoller et voler sur quelques pieds, juste en courant avec votre aile au-dessus de votre tête. Avec chaque nouvelle session de cours et de pratique vos compétences vont croître. Votre instructeur travaillera avec vous personnellement pour s’assurer que vous avez toutes les compétences dont vous avez besoin avant de passer à l’entraînement en vol. Le cours au sol dure généralement 4 sessions de 2 heures chacune.

Bienvenue à la salle de cours

En plus de la formation au sol, vous allez également assister à une session complète de formation en salle de classe. En classe, vous apprendrez tout sur l’aérodynamique, la physique, la météorologie, la planification du vol, de la dynamique de vol et ses techniques, l’aérologie, la façon de planifier et d’exécuter des approches d’atterrissage, comment prendre soin de votre aile, la réglementation et la navigation de base seront couverts, mais une formation HAGAR complète est recommandée pour ceux qui souhaitent faire de longs vols de cross-country à travers l’espace aérien contrôlé. Nous vous fournirons un manuel de formation, DVD d’instruction et le matériel de référence pour étudier à la maison. Nous allons également vous aider à comprendre les manuels d’utilisation fournis avec votre parapente. La théorie prend habituellement 6 à 8 heures au total, soit une seule journée ou répartie en plusieurs séances.

Votre premier solo

Plus vite que vous le pensez, le temps viendra pour votre premier solo. Il n’y a vraiment rien (à part la naissance d’un enfant) qui restera dans votre mémoire autant que votre premier vol en solo. Que vous ayez choisi de faire un ou plusieurs vols en tandem (non requis) ou que ce soit la première fois que vos pieds quittent le sol, vous vous souviendrez de la date, de l’heure, de la météo, de chaque petit détail de votre premier solo. Votre premier vol ne durera pas des heures. Il durera quelques minutes, mais restera un souvenir impérissable. Le premier vol est juste une question de s’habituer d’être en l’air. Le point de vue, la sensation du vent et apprendre à faire confiance à l’aile pour vous garder en sécurité dans le ciel. Vous serez équipés de deux radios et un ou deux instructeurs surveilleront l’ensemble de votre vol et vous donneront des indications telles que; « tournez 90 ° à droite, faites un transfert de poids vers la gauche, dressez-vous dans votre harnais, etc… » Vous serez guidés à la radio du décollage à l’atterrissage. Le premier solo est généralement suivi par une salve d’applaudissements des autres pilotes à l’attéro et par la célébration de votre premier vol. À partir de là, seulement une trentaine de vols à faire avant de devenir pilote!

La montagne et le treuil

Chez Altitude, nous sommes réalistes sur les conditions de vol dans notre belle province. Bien que nous ayons des petites montagnes ici et là, nous n’avons rien de comparable aux Alpes ou aux Dolomites. Notre montagne moyenne dépasse rarement 300 m. Au Mont Yamaska, l’une des montagnes où nous volons, les décollages sont autour de 325 m. Nous devons aussi composer avec les vents météo ici. Ce qui signifie que la masse d’air peut se déplacer dans n’importe quelle direction et puisque nous devons décoller face au vent, les décollages montagne doivent faire face à la bonne direction, ce qui n’est pas toujours possible. Pour ces raisons (et pour la formation SIV, dont nous parlerons plus tard), Altitude a décidé de ne pas faire seulement des décollages montagne, mais de concentrer une grande partie de notre formation au treuil. Le treuil permet de faire face à n’importe quelle direction du vent et d’atteindre des altitudes beaucoup plus élevées (2 000 m. est possible!), on vole ainsi beaucoup plus et on apprend plus vite. Limités seulement aux sites de montagne au Québec, votre éducation consisterait essentiellement d’un vol de 5 à 7 minutes par jour à 17 heures quand l’air est calme. Avec une remorque, vous pouvez voler à toutes les heures, faire plusieurs vols par jour et passer des heures et non des minutes en l’air. Bien sûr, il n’y a rien comme décoller de la montagne et au moins 10 de vos vols se feront à partir d’une montagne, mais la remorque est de loin l’outil d’enseignement et de formation supérieure.

Évaluation et certification

Les critères de certification sont tous répertoriés sur le site de l’ACVL. Ils comprennent un nombre minimum de vols, un nombre minimum d’heures dans le ciel et une note de passage à l’examen de l’ACVL. Chez Altitude, notre objectif est de dépasser les normes établies. En raison de notre approche unique à la formation, cela peut être accompli plus rapidement que dans les écoles offrant le strict minimum. Chez Altitude, vous certifier plus vite et mieux que partout ailleurs est notre but. Cela étant dit, il faut noter que toutes les certifications sont basées sur une recommandation d’instructeur. C’est-à-dire, un élève-pilote peut avoir fait tous les vols et les examens nécessaires, mais ne pas recevoir une recommandation. Ceci est basé sur le fait qu’être déclaré pilote autonome n’est pas simplement une question d’heures passées en l’air. Un élève-pilote doit démontrer sa capacité à contrôler efficacement l’aéronef, à voler en fonction des priorités de vol dans le ciel et à ne pas être un danger pour lui-même ou pour les autres pilotes dans l’espace aérien, sans mentionner les approches d’atterrissage et les décollages sécuritaires. Bien que très rare, un élève-pilote peut être amené à effectuer plus de vols et à démontrer un meilleur contrôle avant d’être recommandé. Il n’est pas rare qu’un élève-pilote arrive à maîtriser les manœuvres nécessaires et à démontrer l’aptitude au vol en moins de vols que le nombre minimal recommandé. Notre philosophie est la suivante: Tant que vous apprenez et progressez, vous êtes sur la bonne voie. Lorsque vous serez prêt, vous le saurez et votre instructeur aussi. Le pilotage d’un aéronef sans moteur est autant un art qu’une autre science, et pour ca, nous devons tous procéder à notre propre rythme. Notre objectif à Altitude est de vous donner accès aux meilleurs outils et à la meilleure instruction possible pour vous exprimer en toute sécurité et avec un contrôle parfait. Ensuite, vous serez un excellent pilote pour la vie! Nous offrons également une formation continue pour vous aider à progresser encore plus loin dans vos certifications.

Association Canadienne de Vol Libre (ACVL)

Le parapente au Canada est une forme de vol-loisir dont les règles et les règlements sont assurés et régis par l’association Canadienne de Vol Libre ou l’ACVL. Tous les pilotes et instructeurs doivent se conformer à ses directives et ses règles afin d’être considérés comme des pilotes valides et tous les pilotes doivent détenir une assurance responsabilité civile valide.

L’ACVL publie également toutes les exigences de niveaux, administre les compétitions et les tentatives de record, recueille tous les rapports d’accidents et définit les exigences pour les instructeurs et les écoles. Tous les pilotes canadiens doivent détenir une carte de membre de l’ACVL valide ou une carte de membre temporaire dans le cas des pilotes venant d’ailleurs.

En plus d’une carte de membre de l’ACVL valide, tous les pilotes qui souhaitent voler en « cross-country », c’est-à-dire à travers tout espace aérien contrôlé doit également détenir un certificat HAGAR valable, délivré par Transports Canada.

Niveaux de l’ACVL

Les niveaux ACVL servent d’attestation/reconnaissance d’un niveau d’expérience d’un pilote. Ils peuvent être très utiles pour décider si un site particulier est adapté à votre niveau et ils peuvent servir de bonnes « feuilles de route » pour votre développement en tant que pilote. Votre niveau ACVL est aussi ce qui sera utilisé si jamais vous demandez une carte de compétence de pilote international ou carte IPPI, qui peut être nécessaire pour voler certains sites à travers le monde. Chaque niveau a ses propres exigences et des examens écrits. Une carte avec le niveau du pilote, la qualification d’instructeur, le numéro Hagar et la date d’expiration est délivrée par l’ACVL et doit être avec le pilote pendant le vol.

Accédez au site de l’ACVL

Transports Canada

Transports Canada permet à l’ACVL une autonomie à gérer notre sport. Cependant, tous les pilotes, qui souhaitent traverser tout espace aérien contrôlé lors d’un vol, doivent réussir l’examen de HAGAR à un bureau de Transports Canada. Des outils de préparation pour l’examen peuvent être trouvés en cliquant sur le lien plus bas, ou contactez-nous pour savoir quand la prochaine classe de préparation HAGAR aura lieu.

Consultez le guide d’étude du HAGAR

Coûts

Un cours complet de formation de pilote chez Altitude coûte 2 499,99 $ CAD (+ taxes) pour un élève-pilote qui a déjà son propre matériel acheté d’occasion ou d’un revendeur. Pour les couples qui suivent le cours ensemble, le deuxième cours est à 50 % de rabais. Cela inclut tous l’équipement de formation, jusqu’à 10 heures de formation au sol, 8 heures de théorie, 25 vols sur le treuil et / ou la montagne et tous les frais d’examen. Si un élève-pilote achète un nouvel ensemble de parapente chez Altitude, un rabais de 50 % sera appliqué sur le prix du cours! Altitude vous fournira un parapente à utiliser au cours de votre formation au sol alors que nous attendons la livraison de votre aile. Contactez-nous pour plus de détails. Nous offrons également des forfaits qui inclut une aile, une sellette, un parachute, un casque et le cours complet pour seulement 6999.99$CAD, tous facilement financés avec des paiements mensuels de moins de 200$ par mois! Pour la plupart des gens, c’est de loin l’option la plus avantageuse et la plus facile. Tout ce que vous devez faire c’est de choisir la couleur de votre matos!

Temps requis

Combien de temps avant que je devienne un pilote? Une question assez commune et que tout pilote expérimenté peut bien se moquer. Combien de temps ça va prendre? Nous pouvons donner des directives générales, mais c’est tout ce qu’elles sont: des lignes directrices. Vous voyez, le vol dépend toujours de la météo. Dans le monde d’aujourd’hui, nous disposons de vols commerciaux qui décollent et atterrissent dans toutes sortes de conditions, mais même un 747 doit rester par terre des fois! Imaginez une aile en tissu! La météo sera le facteur le plus important dans la détermination de combien de temps il faudra avant que vous soyez déclaré un pilote. Disons que vous avez 2 semaines de vacances et que les conditions de vol sont idéales chaque jour… Alors disons qu’il y a une bonne chance que vous aurez terminé en 2 semaines. Disons que vous êtes seulement disponibles les fins de semaine et qu’il pleut 7 fins de semaine consécutives! Alors quoi? De manière générale cependant, un élève-pilote doit s’attendre à être certifié en un été. Chez Altitude nous avons une philosophie: peu importe combien de temps il faudra, il vaut mieux apprécier chaque moment que vous avez en formation sur le terrain ou dans le ciel. C’est la meilleure et la plus efficace méthode pour apprendre et ça fera de vous un meilleur pilote. N’oubliez pas, notre objectif est de vous amener dans le ciel en toute sécurité et en contrôle aussi vite que votre courbe d’apprentissage le permet. Cela étant dit, nous n’avons pas l’habitude d’envoyer des élèves-pilotes dans des conditions météos hostiles! Alors n’oubliez pas le vieil adage de l’aviation: « Nous volons quand nous pouvons, pas quand nous voulons ».

Commander votre cours

Vous avez toutes les informations dont vous avez besoin? Vous êtes prêt à apprendre à voler? Alors, n’hésitez plus!

Certification HAGAR

L’examen HAGAR est administré par Transports Canada, trouvez l’emplacement le plus proche de chez vous ici. Altitude offre un cours préparatoire HAGAR chaque année. Contactez-nous pour savoir quand le prochain cours commence et pour vous y inscrire! Ouvert à tous les pilotes et élèves.

Consultez le guide d’étude du HAGAR

Niveaux

Avez-vous fait les vols et manœuvres nécessaires? Avez-vous étudié votre théorie? Prêt à passer au niveau suivant? Altitude offre des examens pilotes complets pour tous les niveaux de l’ACVL! Cliquez ici pour planifier votre prochain examen! Ouvert à tous les pilotes.

Cours en biplace/formation tandem

Quelques manœuvres spécifiques que vous souhaitez pratiquer avec un instructeur? Vous voulez une meilleure compréhension des thermiques? Altitude offre des vols pédagogiques afin de poursuivre votre instruction. Contactez-nous pour plus de détails. Ouvert à tous les pilotes et élèves.

Stages supplémentaires/formation avancée

Altitude offre des stages de S.I.V. (simulation d’incidents de vol) à tous les pilotes certifiés. Un cours SIV vous préparera à contrôler votre aile si jamais elle devait sortir d’un vol normal (fermeture partielle ou totale, vrille, décrochage, etc…) Bien que n’étant pas nécessaire pour devenir un pilote certifié, un cours SIV sera extrêmement utile pour vous dès que vous progresserez et que vous volerez dans des conditions de plus en plus dures. Les cours SIV sont toujours donnés au-dessus d’un lac ou d’une autre étendue d’eau et, en tant que tel, sont généralement donnés au treuil. Chez Altitude, nous sommes fiers opérateurs du seul treuil Cloud Street 1 au Québec, la norme en matière de formation SIV et acrobatique dans l’industrie. Notre approche de la formation acrobatique est la suivante: une manœuvre à la fois. Nous pouvons donc organiser un « week-end SAT » ou un « week-end de 3-6 engagé », où tous les pilotes peuvent apprendre à pousser leur aile un peu à la fois. Contactez-nous pour plus de détails. Ouvert à tous les pilotes de niveau intermédiaire ou supérieur. (Note: les pilotes doivent avoir deux parachutes de secours pour participer à la formation Acro)